Fil d´Ariane: Accueil » News » Page zero : Bing innove pour lutter contre Google

Page zero : Bing innove pour lutter contre Google

Toujours dans le seul but d’ôter le Géant Google du trône des moteurs de recherche, Bing a fait preuve de beaucoup d’innovations ces derniers temps. Sans parler de ses grands projets (comme Bing for school), nous pouvons citer le lancement de son nouveau Logo ou bien l’amélioration de son interface de recherche de vidéos. En ce qui concerne notamment le moteur de Microsoft, il innove ses fonctionnalités de recherches en adoptant la méthode de la « Page zero ». Allons voir ce que c’est et son mode de fonctionnement ainsi que les impactes sur le Référencement Naturel.

Le principe de la Page zero de Bing

Afin d’éviter les détails (trop) techniques, donnons une explication simple et rapide sur le concept de la page zero : en fait, cette méthode consiste à fournir à l’internaute, plusieurs informations ainsi que des nouvelles possibilités de recherche dès qu’il tape les premiers mots sur la zone de recherche du moteur.

Bing affiche une seule page directement, que lorsque le moteur est sûr à 100%

Effectivement, cela lui permettrait de gagner plus de temps dans ses recherches : au détriment de la vente d’encart publicitaire de Bing, l’internaute n’aura plus besoin de consulter d’autres pages de résultats (même la première page). Il pourrait donc accéder directement aux sites suggérés par le moteur. Pour mieux comprendre, prenons deux exemples pour illustrer :

En tapant « san francisco airport », le moteur affiche directement la météo, les horaires d’arrivées, les parkings ainsi que les liens d’accès aux cartes.

Pour une requête comme « Michelle Pfeiffer », les informations affichées seront plutôt axées sur la biographie complète de l’actrice américaine, ses images et quelques vidéos et bien entendu, une photo de profil.

Par ailleurs, notons que la page zero ne signifie pas pour autant « zéro résultat ». En effet, le principe de la page zéro offre plus de suggestions plus précises à l’internaute depuis la saisie de la requête. S’il trouvera ce qu’il cherche parmi les suggestions proposées, il ne sera plus obliger d’afficher les pages de résultat – donc zéro page de résultat –.

Dans ce cas, quelles seraient les conséquences de ce nouveau concept si l’internaute n’aura plus besoin de consulter d’autres pages de résultats ?

Quelles conséquences pourraient avoir la « Page zero » sur le SEO ?

Après le lancement de la « page zero » (pour l’instant aux Etats-Unis), cette question ne cesse de tourner chez les Webmasters. En effet, à quoi servirait d’être sur la première page si l’internaute ne la consultera plus ? Pour mieux répondre à cette question, rapportons ce qu’a dit Stefan Weitz de Microsoft : « Nous ne le faisons que lorsque le moteur est sûr à 100 % que c’est le site que recherche l’internaute, quand il n’y a aucune ambiguïté possible dans la requête ». En d’autres termes, l’internaute se dirigera toujours vers les pages de résultats si les suggestions proposées par le moteur ne lui suffiront pas.

Même si cette nouvelle idée permet à l’internaute de réduire son temps de recherche, elle ne simplifiera la tâche aux Référenceurs. De toute façon, comme tout autre moteur de recherche, son but est d’offrir le meilleur aux internautes !

En savoir plus sur l´auteur

Référenceur Web

Nombre d´articles : 10

Commentaires (3)

Laissez un commentaire

Scroll vers le haut