Fil d´Ariane: Accueil » News » Yahoo, décu par leur partenariat avec Microsoft

Yahoo, décu par leur partenariat avec Microsoft

Récemment, Yahoo a lancé son verdict et fait part de sa déception concernant son partenariat avec Microsoft. En effet, depuis plusieurs années, Yahoo attendait beaucoup de cette association avec le géant américain qui, au final, ne leur a rien apporté.

L’accord signé n’a rien apporté à Yahoo

Marissa Mayer, la CEO de Yahoo, a affirmé au cours d’une intervention à une réunion d’analystes aux États-Unis que son partenariat avec Microsoft a été décevant. En effet, ces deux industries avaient signé un accord sur le terrain de la recherche en ligne : Le résultat n’était pas au rendez-vous ! Cette association a été infructueuse pour Yahoo. Selon toujours la CEO, l’accord signé en 2010 n’a apporté aucun gain à la société. Il n’y a eu aucune évolution sur les termes financiers et surtout sur les parts de marché. En observant le récent sondage de Comscore.com sur les parts de marché, on constate que Yahoo reste parmi les portails multimédias les moins populaires. Pourtant, Bing de Microsoft s’affiche comme le principal concurrent de Google.

Rappelez-vous : Yahoo espérait que Microsoft fasse rebondir les taux de fréquentation du site. L’accord signé devait faire de Bing le moteur par défaut de Yahoo. Les deux firmes devaient alors être gagnantes dans cette affaire et les gains rapportés seront divisés en deux. Évidemment, le principal objectif de cet accord était de briser le monopôle de Google sur le marché de la recherche et de la publicité en ligne. On est, cependant, forcé de constater que le règne de Google n’a pas diminué d’un iota. De son côté, Bing a vu sa popularité augmentée aux États-Unis ; Yahoo par contre, est resté à un niveau constant.

Yahoo doit rebondir avec ou sans Microsoft

Certes, Yahoo a fait part de sa déception. Seulement, la société doit maintenant réagir. Ses parts de marché ont déjà beaucoup chuté entre fin 2012 et juillet 2013. Dernièrement, les résultats des sondages ont été durs à encaisser pour Yahoo. Marissa Mayer pense, néanmoins, qu’il y a un moyen de faire sortir Yahoo de cette situation. Elle a d’ailleurs indiqué que « la monétisation doit mieux fonctionner car nous savons que cela est possible et nous avons vu d’autres concurrents dans ce domaine montrer que cela était possible ». Le portail multimédia a vu sa popularité grandir, en ce qui concerne la recherche en ligne sur mobile. Le mastodonte Google a pourtant connu une baisse dans ce cas. On pense que c’est grâce cet élément que Yahoo peut bouleverser les tendances. Yahoo a comme avantage, par rapport à Bing notamment, d’être plus populaire en Europe.
Réaction de Microsoft

On se demande alors, quelle a été la réaction de Microsoft face à l’intervention de Yahoo. En revenant quelques années en arrière, on se rappelle que Microsoft clamait que Yahoo assumait 0 % du coût des ventes pour encaisser 88 % des revenus. La firme de Redmond affirmait également que Yahoo ne faisait aucun investissement de recherche et de développement. On a pu quand même constater que certaines des optimisations de Bing Search ont été appliquées sur Yahoo.

Lire aussi : L’accord avec Microsoft déçoit Yahoo

En savoir plus sur l´auteur

Découvrez l'actualité qui concerne Bing, leur source d'information des utilisateurs et leur méthode de communication avec les websmaters.

Nombre d´articles : 13

Laissez un commentaire

Scroll vers le haut